Le Territoire

Bien que sa surface soit relativement modeste, le bassin versant présente une grande diversité de milieux et de paysages.

Les principaux secteurs

Le Plateau
Les Gorges et la vallée
La Plaine

Les Gorges et la Vallée

Sur ce secteur la rivière rejoint Tenay par la reculée de Charabotte puis la cluse des hopitaux jusqu'à la plaine de l'Ain. Les roches calcaires sont issues de dépôt marins il y a environ 140 à 160 Millions d'années. Le massif porte encore les traces de la formation du Jura (plissements et systèmes de failles).
Au pied du massif, on trouve des résurgences issues du karst qui permettent de maintenir la pérennité de l'écoulement superficiel de l'Albarine.
En conséquence, sur ce secteur, la rivière retrouve un débit pérenne par le biais des résurgences de pied de massif. En période estivale, ces apports d'eau fraîche permettent de réduire l'impact de la faiblesse du débit sur la vie aquatique.

LA CLUSE DES HOPITAUX, ancien chenal du Rhône. La Cluse des hôpitaux traverse le massif du Bugey d'Est en Ouest. A l'ouest de Tenay, la cluse est drainée par l'Albarine qui descend de la reculée de Charabotte pour s'acheminer vers La plaine de l'Ain. A l'est de Tenay, la Cluse est drainée par le Furans qui coule en direction de Belley. Cette cluse donnant lieu à des paysages de falaises impressionnantes n'a pas été creusée par la seule Albarine. L'origine de la Cluse des Hôpitaux est attribuée à une karstification ancienne du massif jurassique ayant créé une vallée dans laquelle le Rhône se serait engouffré il y a environ 14 millions d'années. Puis le creusement de la cluse aurait été poursuivi par la succession des transgressions marines et des périodes d'érosion fluvio-glaciaires.


Retour au haut de page