Article L.216-6 du Code de l'environnement :
"Le fait de jeter, déverser ou laisser s'écouler dans les eaux superficielles, souterraines ou les eaux de la mer dans la limite des eaux territoriales, directement ou indirectement, une ou des substances quelconques dont l'action ou les réactions entraînent, même provisoirement, des effets nuisibles sur la santé ou des dommages à la flore ou à la faune est puni de 2 ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende."

Le désherbage et l'entretien de son jardin !

L'importance des particuliers
Le danger des pesticides
Les règles de bases
Améliorer ses pratiques

Téléchargez le guide du jardinier amateur : PDF

L'importance des particuliers

Avec 5 400 tonnes de matières actives par an, les particuliers sont les deuxièmes consommateurs de pesticides en France, loin devant les collectivités qui en consomment 13 fois moins!
Les agriculteurs sont certes loin devant mais des études ont montré qu'en raison de certaines mauvaises pratiques, les particuliers contribuaient jusqu'à plus de 50% à la pollution liée à l'usage des pesticides !
La réduction de ces pollutions passe donc par l'amélioration des pratiques des particuliers.

Retour au haut de page

Le danger des pesticides

Qu'est qu'un pesticide

Les pesticides sont des poisons issus de l'industrie chimique, ils contiennent des molécules qui permettent de lutter contre les nuisibles (pest en anglais), lesquels diminuent les rendements agricoles : mauvaises herbes, animaux, parasites et maladies. Il existe donc une large gamme de produits : désherbants, insecticides, fongicides. Même « biologiques » (très rare) cela reste des pesticides et donc des poisons tout aussi dangereux que leurs homologues chimiques.

Comment se retrouvent-t'ils dans l'environnement?

Les pesticides peuvent se retrouver dans l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons ou le sol que nous cultivons :

Transfert des pesticides dans l'environnement

Les conséquences

Pénetration des pesticides

Tous les pesticides sont potentiellement dangereux pour l'Homme. Ils pénètrent par les yeux, le nez, la bouche et la peau. Ils engendrent des irritations (peau, yeux), des problèmes digestifs, rénaux et hépatiques, augmentent significativement le risque de cancer et diminuent la fertilité. L'environnement aussi est très affecté par cette pollution, les organismes aquatiques sont particulièrement sensibles à la pollution de l'eau par les pesticides.
Leur usage n'est donc pas anodin contrairement à ce que peuvent laisser entendre certaines firmes. Le risque pris pour la santé et l'environnement est donc très élevé pour un résultat finalement peu significatif.

ROUNDUP et la publicité mensongère

En janvier 2007, la firme phytosanitaire Monsanto a été condamnée pour publicités mensongères, elle utilisait en effet à tort les mentions « biodégradable" et "bon pour l'environnement » pour son produit phare le Roundup.

Retour au haut de page

Les règles de bases

L'usage des pesticides est très réglementé, ces réglementations s'appliquent à tous : les professionnels tels que les agriculteurs et les gestionnaires d'espaces publics mais aussi les particuliers lors de l'entretien de leur jardin, potager, désherbage des terrasses, bords de murs...
Règles de bases Tout d’abord il faut rappeler que la législation interdit l'utilisation de produits phytosanitaires à moins de cinq mètres d’un cours d’eau (au minimum, certains produits le sont à … 50 mètres !).
De plus, il est interdit de traiter par temps de pluie ou pluie annoncée et par vent supérieur à 19 km/h car cela amplifie la fuite des pesticides dans l'environnement.
Lors de fortes chaleurs (25°C) le phénomène de volatilisation des pesticides vers l'atmosphère augmente fortement, menaçant la qualité de l'air. Il est donc interdit de traiter lorsque le mercure dépasse les 25°C.
Enfin, toutes les inscriptions présentes sur les étiquettes doivent être respectées notamment les instructions de dosages !
En plus de protéger l'environnement et la santé publique, ces règles de base assurent le succès du traitement. En effet, si le produit est transféré dans l'environnement, il n'agira pas sur la cible désirée...

Afin de réduire tout risque pour la santé, il est aussi nécessaire de porter les équipements de protection adaptés (masques, gants, lunettes, combinaison, bottes).


Retour au haut de page

Améliorer ses pratiques

Le désherbage

Désherbage

Vous voulez enlever quelques herbes qui poussent sur votre terrasse, dans vos massifs ou sur les bords de vos murs? il existe des alternatives aux herbicides.
Les méthodes de luttes alternatives se répandent de plus en plus, désherbeurs thermiques, outils manuels (binettes, sarcleuses...) paillages et plantes couvre-sols sont vos alliés pour arrêter de menacer votre santé et l'environnement avec les herbicides.

ASTUCE
Au lieu de jeter l'eau chaude de la cuisson des pâtes ou de vos légumes, utilisez la pour vous débarrasser des "mauvaises herbes", c'est très efficace.

Vous avez toujours rêvé d'avoir un potager bio, d'entretenir votre jardin durablement ? Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans ce guide réalisé par le Ministère du développement durable :

PDF Guide pour les jardiniers amateurs


N’hésitez pas à nous contactez si vous avez des questions.

Retour au haut de page